photom0

Bruno Maurice

France

Né en 1971

 
Accordéon
   
Soliste international, Bruno Maurice enseigne au conservatoire de Bordeaux. Son parcours universitaire, marqué par une licence de musicologie puis un CAPES d’éducation musicale le mène sur le chemin de l’enseignement, en collège pendant 9 ans.

Passionné de pédagogie, cette période sera aussi déterminante dans le développement de sa passion pour l’accordéon: après avoir débuté à l’âge de six ans auprès de Jean-Marie Dazas puis le concertiste Frédéric Guérouet, Bruno Maurice rejoint alors en Ukraine l’un des plus grand maîtres du « bayan » (accordéon russe), VladimirVladimirevitch Besfamilnov à l’Académie Tchaïkovsky de Kiev. De cette relation profonde d’une intensité tant humaine que musicale, il requiert aujourd’hui le privilège de jouer sur « Appassionata », le célèbre instrument de son maître.

Prix du Président de la République (1988), Prix d’interprétation de la SACEM (1988) 1er prix international à Florence (1992), lauréat du concours international de Stockholm (1995), diplômé du concours international de Klingenthal (1995), 1er prix international de musique de chambre à Florence (1992), il participe régulièrement à des enregistrements, et il a produit trois disques en solo : « Eclats de Nacre », « Appassionata1 » et « Appassionata2 ».

Si Bruno Maurice est l’un des rares accordéonistes à se produire en récital, il est régulièrement présent dans la musique de chambre et symphonique avec les « Symphonistes d’Aquitaine », l’orchestre symphonique de la garde Républicaine, les chœurs de l’Armée française. Au sein d’ensembles de création contemporaine tels que Ars Nova, 2E2M, Proxima Centauri, Laboryntus, il participe à de nombreuses créations, collaborant avec les compositeurs Bernard Cavanna, François Rossé, Etienne Rolin.

Il accompagne la voix d’Hélène Guillemette (lauréate du concours Reine Elisabeth 2005), dialogue avec l’orgue de François-Henri Houbart (titulaire des orgues de la Madeleine à Paris), rythme le tango d’ Astor Piazzolla au sein d’un quintette issu de l’orchestre national de Bordeaux Aquitaine. Compositeur, en 2007 il fait la création de « Cri de Lame », son propre concerto, avec les « Symphonistes d’Aquitaine ». Avec Mieko Miyazaki (koto) et Manuel Solans (violon), il crée le Trio Miyazaki, aux musiques d’influences métissées, qui donnera naissance à un prochain disque en 2008.
   
Sources
Site du musicien
   
Discographie
- Eclats de Nacre (1997)
- Appassionata 1 (2000) et 2 (2002)
- Trio Miyazaki (2008)
   
Site Internet
http://appassionata.free.fr


Musicien ajouté par tangopassion2000