photom0

Juan José Mosalini

Argentine

Né en 1943

 
Bandonéon
   
Né en 1943 d’une famille d'artisans passionnément musiciens, Juan José Mosalini s'initie au bandonéon dès l'âge de 8 ans en s'imprégnant grâce à son père, des traditions de la musique populaire d'Argentine. Il devient musicien professionnel à 17 ans, obtenant dès 1961 le premier prix d'un concours organisé par la télévision ''Nace una estrella'' de Buenos Aires.

De 1962 à 1976, il compose, arrange, interprète, accompagne et travaille avec les plus grands orchestres et solistes d'Argentine en particulier avec Astor Piazzolla, dont il deviendra l'ami intime. Au cours des mêmes années, il fonde le quintette Guardia Nueva, qui s'avère une des expériences les plus riches et les plus originales du tango d'avant-garde.

En 1977, il s'installe en France, qu'il choisit comme nouvelle patrie musicale. Il y retrouve d'autres musiciens argentins avec lesquels il crée Tiempo Argentino. Chaleureusement accueilli par la presse, ce groupe participe à de nombreuses tournées européennes et se produit sur quelques grandes scènes parisiennes comme le Palais des Arts ou l'Olympia.

En 1978, il poursuit ses recherches novatrices en enregistrant un disque de bandonéon solo. Véritable dialogue entre le musicien et son instrument, sachant réunir poésie et virtuosité cet enregistrement, préfacé par Julep Codézar fait l'unanimité de la critique et consacre son auteur dans le milieu artistique.

En 1980, il fonde un nouvel ensemble Canyenque et en 1982 le très célèbre trio "Mosalini-Beytelmann-Caratini" (bandonéon/piano/contrebasse) qui se produira sur tous les continents et en particulier sur les plus grandes scènes américaines.
En 1983 Juan José Mosalini enregistre le 1er CD du Trio "La Bordona" et en 1984, il participe au World Music Meeting de Baden-Baden (Allemagne) comme représentant de l'Argentine avec enregistrement d'un CD.

Juan José Mosalini compose ensuite plusieurs musiques de films : "Double Face" et "Le quatrième pouvoir" de Serge Leroy, "Le génie du faux'' film en quatre épisodes pour France 2 et "Cœur de marbre'' de Stéphane Kurc. Au cours de la même période, il entame la rédaction d'une méthode de bandonéon commandée par le Ministère de la Culture.

En 1987, sortie du second CD du Trio ''Imagenes'' (Label Bleu) et en 1988, Juan José Mosalini entreprend la réalisation d'une collection Bandonéon à la demande des Editions Henry Lemoine. En 1989, il crée le premier cours de bandonéon en Europe au conservatoire de Gennevilliers où il enseigne depuis.

Il compose avec Enzo Gieco et Atahualpa Yupanqui (livret) la cantate la Parole sacrées, créée le 21 juin au Palais des Congrès de Nanterre dans le cadre de la commémoration du Bicentenaire de la Révolution Française.

En 1992 Juan José Mosalini crée le Grand Orchestre de Tango avec lequel il se produit depuis lors dans le monde entier : Japon, USA (février 98, juillet 99 à l’Hollywood Bowl à L.A.), Sicile, Pays Bas, Allemagne, Norvège (1994 à -- 2000), Belgique, Canada (Montréal, Toronto), Grèce (Megaron d'Athènes), Suisse, Tunisie (1993)... et bien sûr en France. Il sort également son 2ème album solo "che Bandoneon" et compose ''Casi un Tango'' (commande d'état).

Tournée en Allemagne en 1993 avec le guitariste Roberto Aussel. Compositions pour orchestre de tango et chœur d'enfants avec Enzo Gieco et en 1994 sortie du CD "Bordoneo y 900" avec son Grand Orchestre de Tango. Il forme un quintette avec le violoniste Antonio Agri et après sa disparition, avec son fils, Pablo Agri, quintette qui se produit avec succès au Japon, en Angleterre et en France.

Sa création "Paris-Tango'' poème choral, sur les paroles d'Horacio Ferrer et un arrangement de son complice guitariste Leonardo Sénchez voit le jour en avril 1999 avec la chorale Vittoria dirigée par Michel Piquemal.

L'année 2001 est marquée par la sortie du second album avec son Grand Orchestre de Tango présenté en mai 2001 au Théâtre National de Chaillot puis à l'Auditorium Maurice Ravel de Lyon, en Allemagne, Pologne, Suisse, Grèce...

Le Trio Mosalini/Beytelmann/Caratini reprend du service à l'Auditorium de Dijon avec le trompettiste Thierry Caens et à la Cité de la Musique à Paris dans le cadre du Festival "Buenos Aires Tango" et entre autre en Finlande.

Sa passion pour la musique sous toutes ses formes le fait se rapprocher avec bonheur des musiciens classiques pour faire découvrir un répertoire vaste et adapté, notamment pour orchestre à cordes et orchestre symphonique.

Juan José Mosalini a joué comme bandonéoniste soliste avec le Quatuor Enesco, avec l’Orchestre de Picardie, l'Orchestre National de Lille, l’Orchestre National Bordeaux-Aquitaine, l'Orchestre d'Annecy, I Fiamminghi (depuis 1998 entre autre Bath Festival au Royaume Uni, Festival du Printemps à Hong-Kong), la Camerata de Bourgogne, l'Orchestre de Radio-France, l'Orchestre Symphonique de Radio-stockholm, l'Orchestre de la Suisse Romande à Genève (2000) et l'Orchestre National des Pays de Loire (2000) ainsi qu'avec l'Orchestre de Basse-Normandie avec lequel il a enregistré un album, et effectué une grande tournée en France (dont la Cité de la Musique à Paris) et en Angleterre, Sicile, Australie.

Plus récemment Juan José Mosalini s'est produit avec l'Orchestre de la Radio de Bavière à Munich et avec le Mahler Orchestra dirigé par Manfred Honeck en Allemagne, au Festival d'Automne à Prague (septembre 2001), à Nantes et Angers pour fêter les 30 ans de l'Orchestre National des Pays de la Loire ainsi qu'avec l'Orchestre National de Belgique et l'Orchestre National d'Ile de France.

Au cours du Festival ''Buenos Aires Tango'' Juan José Mosalini a reçu la Médaille de la ville de Buenos Aires en reconnaissance de son travail de diffusion de la musique argentine dans le monde entier.
   
Sources
Site du musicien
   
Discographie
- "CLASICO Y MODERNO"
Naive - Mañana - MM425005 - 2005

- "CIUDAD TRISTE"
"Indigo Tango" - Label Bleu - LBLC 2577 - 2001

- "CIUDAD TRISTE"
"Indigo Tango" - Label Bleu - LBLC 2577 - 2001

- "CIUDAD TRISTE"
"Indigo Tango" - Label Bleu - LBLC 2577 - 2001

- "BEST OF JUAN JOSE MOSALINI"
Mannenberg records - Label Bleu - PF267A - 1995

- "ALLER-RETOUR"
"Indigo Tango" - Label Bleu - LBLC 2583 - 1994

- "BORDENEO Y 900"
"Indigo Tango" - Label Bleu - LBLC 2507 - 1994

- "CHE BANDONEON"
"Indigo Tango" - Label Bleu - LBLC 2502 - 1992

- "WIND IN THE REEDS"
Nocturne - NPCD 510 - 1991

- "DON BANDONEON"
Hexagone - Disc' AZ - DI 760 - 1991

- "VIOLENTO"
Harmonia Mundi - Label Bleu - LBLC 6526 - 1990

- "LA BORDONA"
Harmonia Mundi - Label Bleu - LBLC 6548 - 1991

- "IMAGENES
Harmonia Mundi - Label Bleu - LBLC 6507 - 1986
   
Site Internet
http://www.juanjosemosalini.com/


Musicien ajouté par tangopassion2000